Autour du film

Autour du film

HISTORIQUE

Fin 2016, Raphaël Royer regarde trop de vieux films italiens. La nostalgie, qui n’est pas un sentiment esthétique, le pousse à écrire un scénario à ce sujet. Il monte, avec Léo Follet et Ludivine Pelé, une équipe de jeunes techniciens et comédiens, avides de tourner sur la plage de Dunkerque, et se lance à la recherche de producteur.

Le projet obtient alors des financements de Pictanovo en juillet 2017. Ces financements sont accompagnées par des donations privées, de type crowdfunding, qui nous permettent de compléter le budget nécessaire à la réalisation du film. Le tournage, d’une durée d’une semaine, a lieu début octobre 2017.

Enfin, après plusieurs mois de post-production en salles obscures, le final cut est déclaré le 6 juillet 2018, deux jours après l’anniversaire de l’indépendance américaine et sans aucun rapport avec celle-ci.

INTENTIONS

Ce court-métrage traite de la notoriété, de la nostalgie et de la jeunesse. Il se demande comment réagir face à la disparition des grandes icônes du cinéma, celles qui ont forgé notre imaginaire et celui de plusieurs générations. Il se demande comment, en tant qu’équipe de jeunes cinéastes, parvenir à concilier les questions d’héritage culturel et de création contemporaine.

Mais pas que.

Il se demande aussi s’il est possible de se rendre à Rome sans carte routière, si braquer une banque pour produire un film est une bonne idée, et si Hervé Vilard ne mènerait pas une vie secrète, planqué dans un bunker sur la plus belle plage du monde.

Salomé & Bukowski est un « road-movie », ou « film routier » en VF. A la recherche du succès, les héros fuient leur habitat naturel pour tenter de rejoindre Rome et rencontrent au passage tout un tas de problèmes. Inspirés par des duos révolutionnaires du cinéma, ils sont à la fois Mark Frechette et Daria Halprin de Zabriskie Point d’Antonioni, Jean-Pierre Léaud et Juliet Berto dans Le Gai Savoir de Godard ou Juliette Binoche et Denis Lavant dans Les Amants du Pont-Neuf, de Carax.

Le film est aussi un objet de recherche, à l’image de celle entreprise par ses deux héros. Recherche d’un renouvellement des formes, questionnement sur notre rapport au passé, sur la place à lui attribuer dans un processus de création contemporain, et surtout, recherche de la beauté.

Pour Derrida, spécialiste mondial des formulations obscures : « L’avenir est aux fantômes ».

Salomé est interprétée par Marlène Hannon
Bukowski est interprété  par Antoine Domingos

En savoir plus :

Accueil  –  L’équipe  –  Galerie photos  –  Contact Facebook